Source d'eau​ vive

 

Réceptivité

Jour 26: jeudi, semaine 4

 

Avançons dans la confiance

Étrangement, au fur et à mesure que nous apprenons à nous fier à notre expérience, nous approfondissons le sens de qui nous sommes. Plus nous buvons à la source de l’amour de Dieu, moins nous nous tournons sur nous-mêmes, car nous prenons conscience que nous sommes tous frères et sœurs. S’évanouissent alors les différences ethniques et notre sentiment d’être séparé de toute la création. Comme saint François nous le rappelle dans son Cantique des créatures, «le soleil est aussi notre frère, la lune notre sœur et la terre notre mère».

 
 

La diversité de la création de Dieu peut susciter en nous révérence et émerveillement. Soudainement, la terre cesse d’être un ensemble de ressources dont nous usons et abusons à volonté, pour devenir, selon les mots de Teilhard de Chardin, «le milieu divin».

 

Nous trouvons du réconfort à affirmer que «la terre avec toutes ses créatures est le sacrement originel. Rempli de la gloire de Dieu, avec toutes ses beautés et ses horreurs, le monde, selon les mots du poète jésuite Gerard Manley Hopkins, nous montre le pouvoir aimant du Créateur dont il reflète l’image.»

 
 

Nous sommes émerveillés par le fait que l’univers entier ait un pouls: l’Esprit de Dieu qui le guide dans son évolution. Nous ne sommes pas séparés de la création de Dieu dans un univers en évolution; au contraire, des liens très intimes nous unissent à elle.

 

Marion Woodman, l’analyste jungienne, nous dit que cette conscience humaine unique de l'unité de toute chose est «la virginité consciente.» L'homme et la femme ont une liberté de coeur pour entrer en relation avec le corps divin d'amour qui tient ensemble la création entière. La virginité consciente consiste à vivre dans le présent. Alors, foi et espérance unies à la charité peuvent s'épanouir.

 
 

Réflexion

  • Je me rappelle des moments d'émerveillement vécus devant la création.
  • Suis-je en accord avec cette affirmation: «la terre avec toutes ses créatures est le sacrement originel.»?
  • Suis-je conscient de faire un avec l'univers?
  • Est-ce que je me sens vraiment soeur et frère de toutes ces personnes que je côtoie sur la rue, dans le bus ou le métro…?
  • À l'Eucharistie, nous prions: …Ô Dieu… faites que par le mystère de cette eau et de ce vin nous ayons part à la divinité de celui qui a pris notre humanité, Jésus Christ… Quels sentiments surgissent alors en moi?
 

Prière personnelle

 
 

© 2015. Tous droits réservés à la Congrégation de Notre-Dame.
Les images et le texte présentés dans ces pages ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de leur auteur.