Source d'eau​ vive

 

Au fil de la vie

Jour 17: mardi, semaine 3

 

Devant mon «SOI» intérieur

Il peut arriver que nous ayons à vivre des moments de désarroi quand nous sommes en proie à des sentiments et à des désirs contradictoires. Toutefois, au fur et à mesure que le temps passe et que nous repoussons l’attaque, nous ne cessons jamais de nous étonner de ce qui émerge: tourbillonnant et montant du plus profond de nous-mêmes, voilà toutes les énergies de nos émotions, notre agitation, notre isolement, notre cœur brisé, notre amour et notre désir, nos peurs les plus obscures et nos échecs, notre angoisse, nos joies et nos succès, nos blessures passées et nos aspirations les plus intimes. Il semble que nous soyons en dérive sur une mer déchaînée.

 

Il se peut que nous tentions de concentrer notre attention sur notre travail ou sur tout autre engagement, souvent avec peu ou pas de satisfaction. Plus que tout, nous sommes surpris par la colère qui monte des profondeurs de notre être jusqu’à la surface.

 

Voilà que nous fulminons contre tous, pestons contre tout, allant jusqu’à nous demander si, en d’autres circonstances, nous ne céderions pas à la tentation de tuer, de torturer ou de trahir nos frères et sœurs pour sauver nos vies ou conserver une perception déformée de la réalité.

 

Profondément déconcertés par nos réactions, nous voyons en outre dans les reportages des médias que dans plusieurs endroits du monde, le génocide et le nettoyage ethnique sont monnaie courante. Il est pénible de noter qu’aussi extrêmes que soient ces actes horribles, ils ont quelque chose en commun avec notre sentiment de profond désarroi.

 

Thérèse d’Avila décrit une expérience similaire: «Lorsque cela se produit, je suis prise d’une colère violente et je veux me déchaîner contre tous!» Ses mots nous réconfortent; nous ne sommes pas aussi uniques que nous le pensons.

 

Réflexion

  • Dans tout ce qui est décrit plus haut, m'arrive-t-il d'éprouver ces sentiments contradictoires qui peuvent surgir en moi sans que je puisse les contrôler?
  • Sachant qu'il n'y a pas d'ombre sans lumière, comment puis-je intégrer ces côtés sombres de ma personnalité?
  • Puis-je identifier les racines de cette violence qui troublent la paix dans mes relations avec les autres?
 

Prière

Ep 3, 14-21

C'est pourquoi je fléchis les genoux devant le Père,
de qui toute famille tient son nom, au ciel et sur la terre;
qu'il daigne, selon la richesse de sa gloire,
vous armer de puissance, par son Esprit,
pour que se fortifie en vous l'homme intérieur,
qu'il fasse habiter le Christ en vos coeurs par la foi;
enracinés et fondés dans l'amour,
vous aurez ainsi la force de comprendre, avec tous les saints,
ce qu'est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur
et de connaître l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance,
afin que vous soyez comblés jusqu'à recevoir toute la plénitude de Dieu.

 
 

© 2015. Tous droits réservés à la Congrégation de Notre-Dame.
Les images et le texte présentés dans ces pages ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de leur auteur.