Source d'eau​ vive

 

Au fil de la vie

Jour 16: lundi, semaine 3

 

Prélude aux défis de la vie

Plutôt que d'attendre un équilibre confortable dans nos vies osons reconnaître que des événements inattendus peuvent briser la bonne conscience qui nous vient de la certitude que nous avons de notre union à Dieu. La peur de nous perdre parvient à nous saisir et à troubler notre paix intérieure. À d’autres moments, lors des vendredis et samedis saints de nos vies, nous avons été brisés.

 

Comme Marie et les disciples dans l’obscurité des heures précédant et suivant la mort de Jésus, nous avons fait l’expérience de rêves détruits, de malentendus, d’heures où l’unité de qui nous sommes et la fondation de nos convictions les plus profondes semblaient avoir éclaté. Ces expériences se produisent souvent lorsque nous avons l’impression qu’il ne se passe rien dans notre vie. L’obscurité nous envahit. Nous traversons un désert. Dans ces moments, il est facile d’oublier le réconfort de la présence attentive de Dieu que nous avions connu auparavant.

 

Dans cette démarche, nous affrontons la lutte incessante de l’ego pour la domination. Tout se passe comme si nous étions entrés dans une danse où deux contraires – lâcher prise et tenir bon – se livrent combat. Émergeant de la complexité de notre être, de nos blessures, ce qu’il y a d’impur dans nos vies nous assiège et nous empêche de connaître l’amour véritable. Il faut de la persévérance pour continuer de croire que Dieu, même s’il semble absent, est en fait présent dans l’obscurité, et que l’eau vive coule sous le désert. Nous comprenons alors un peu ce qu’a dû ressentir Jésus en disant sur la croix: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? (Mc 15,33).
 

Réflexion

  • Arrêtons-nous sur ce qui précède. Demeurons sur un mot, une phrase, une image qui touchent notre coeur. Quel sens cela prend-il dans ma vie?
  • Puis-je identifier des moments dans ma vie où je me suis senti dans un Vendredi saint?
  • Suis-je aujourd'hui dans un Samedi saint?
  • Qu'est-ce qui peut m'aider quand je marche dans la nuit, dans mes moments d'incertitude? Comment puis-je continuer ma route dans ces situations ambiguës?
  • Qu'est-ce qui soutient ma foi dans mes moments de doute?
  • Comment puis-je vivre alors mon appel à la sainteté?
 

Prière

Ps 22, 2-3.10.12

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?
J'ai beau rugir, mon salut reste loin.
Le jour j'appelle et tu ne réponds pas, mon Dieu;
Toi, tu m'as fait surgir du ventre de ma mère
et tu m'as mis en sécurité sur sa poitrine.

 
 

© 2015. Tous droits réservés à la Congrégation de Notre-Dame.
Les images et le texte présentés dans ces pages ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de leur auteur.