Source d'eau​ vive

 

Appel à l'intimité avec Dieu

Jour 11: mercredi, semaine 2

 

Un avec Dieu

Écoute Dieu parler aux profondeurs de ton être.
Ps 46, 11
Lâchez les armes, reconnaissez que je suis Dieu.

 

Thomas Merton, écrivain prolifique et explorateur de la spiritualité, et T.S Eliot dans «Four Quartets» décrivent ces moments de rencontre silencieuse avec le divin comme «le point vierge» où le monde et le temps disparaissent. Les deux auteurs disent que nous entrerons dans la danse cosmique où nous découvrirons la source cachée de l'amour.

 

Abordant les préoccupations d’une génération entière, au milieu de la guerre et du doute, le grand poète T.S. Eliot souligne que sans ce point vierge, il n’y aurait point de danse.

Pour Cynthia Bourgeault nous commencerons alors à toucher la miséricorde infinie de Dieu fondement de notre espérance.

 
 

Lors de cette union, il n’y a que ce moment, que cette respiration qui existent. Le moment présent contient tout. La peur et les anxiétés disparaissent. Nous sentons alors que le mystère de Dieu nous embrase. Si nous pouvions formuler cette expérience, nous dirions sans nous lasser, comme Thomas Kelly le suggère, que nous avons découvert «au plus profond de nous, un extraordinaire sanctuaire de l’âme, un lieu sacré, un centre divin, une voix qui nous parle, auquel nous devons sans arrêt revenir. L’éternité est dans notre cœur, faisant pression sur notre vie bousculée par le temps, nous encourageant par des allusions à une destinée étonnante, nous appelant à retourner à nous-mêmes.»

 

Réflexion

  • Comment est-ce que je reçois cette proposition d'entrer chaque jour dans la danse cosmique avec Dieu où nous découvrons la source cachée de l'amour?
  • Commençons-nous à toucher la miséricorde infinie de Dieu, fondement de notre espérance?
 

Prière

Ps 131, 1-3

Seigneur, mon coeur est sans prétentions;
mes yeux n'ont pas visé trop haut.
Je n'ai pas poursuivi ces grandeurs,
ces merveilles qui me dépassent.
Au contraire mes désirs se sont calmés et se sont tus,
comme un enfant sur sa mère.
Mes désirs sont pareils à cet enfant.
Israël, mets ton espoir dans le Seigneur,
dès maintenant et pour toujours.

 
 

© 2015. Tous droits réservés à la Congrégation de Notre-Dame.
Les images et le texte présentés dans ces pages ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de leur auteur.