Source d'eau​ vive

 

Appel à l’intimité avec Dieu

Jour 10: mardi, semaine 2

 

Rencontre dans le silence

Chaque jour, nous avons l’occasion de nous réserver des moments où nous pouvons fermer la porte de notre cœur. Attirés vers l’intérieur par Dieu, il nous est donné d’entreprendre la descente en nous-mêmes. Dans cette profondeur, libérés des nombreuses voix et forces qui sans arrêt réclament notre attention, nous demeurons dans le silence, le calme, seuls avec Dieu; nous laissons Dieu nous regarder, nous aimer. Souvent, le temps n'existe plus.


Dans le silence, nous pouvons écouter la «voix de fin silence» qui monte en nous: «Soyez tranquille! Reconnaissez que je suis Dieu!» (Ps 46,11); «Avant de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais» (Jr 1,5 ; Ps 139); «Je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi» (Is 43,1).

 
 

Lors de ces précieux moments, la tendresse de Dieu nous embrasse et nous nourrit comme une mère réconforte son enfant (Is 66,13). Nos cœurs sont remplis de joie et de crainte révérencielle. Parfois, nous sommes comme «un enfant, dont les désirs se sont calmés et se sont tus, contre sa mère» (Ps 131,2).


Nous pourrions alors être sensibles aux mots de maître Eckhart: «Rien dans toute la création ne ressemble plus à Dieu que le silence.»

 
 

Réflexion

  • Reprenons lentement les citations bibliques citées plus haut…
  • Réfléchissons à la phrase de maître Eckhart: «Rien ne ressemble plus à Dieu que le silence». Ces mots traduisent-ils ma relation à Dieu?
     
 

Prière

Ps 36, 8-9

Dieu, qu'elle est précieuse ta fidélité
Les hommes se réfugient à l'ombre de tes ailes.
Ils se gavent des mets plantureux de ta maison
et tu les abreuves au fleuve de tes délices.
Car chez toi est la fontaine de la vie,
à ta lumière nous voyons la lumière.

 
 

© 2015. Tous droits réservés à la Congrégation de Notre-Dame.
Les images et le texte présentés dans ces pages ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de leur auteur.