Source d'eau​ vive

 

Appel à l'intimité avec Dieu

Jour 12: jeudi, semaine 2

 

Il n’y a pas lieu d’avoir honte d’admettre que nous arrivons peut-être tard à cette relation intime avec Dieu. Au fur et à mesure que s’approfondit cette relation, comme pour bien d’autres personnes avant nous, la prière de saint Augustin monte de nos cœurs.

Tard je vous ai aimée, Beauté si ancienne et si nouvelle, tard je vous ai aimée. C’est que vous étiez au-dedans de moi, et, moi, j’étais en-dehors de moi! […] Ce qui loin de vous me retenait, c’étaient ces choses qui ne seraient pas, si elles n’étaient en vous. Vous m’avez appelé, vous avez crié, et vous êtes venu à bout de ma surdité; vous avez étincelé, et votre splendeur a mis en fuite ma cécité […] je vous ai goûtée et j’ai faim et soif de vous; vous m’avez touché, et je brûle du désir de votre paix.

 

Réflexion

  • Réfléchissons sur la prière de saint Augustin. Puis-je faire mienne cette prière?
  • Mes sens s'éveillent-ils au contact de cette «beauté si ancienne et si nouvelle»?
  • Comment tout mon être participe-t-il à cette rencontre?
  • Quels mots me rejoignent plus particulièrement?
 

Prière

Conscient de ma relation avec Dieu et de mes émotions, j'écris ma prière personnelle.

© 2015. Tous droits réservés à la Congrégation de Notre-Dame.
Les images et le texte présentés dans ces pages ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de leur auteur.