La miséricorde,
une chance
pour la vie

 

Réconciliation au-delà de la communauté ecclésiale

Jour 12: jeudi, semaine 2

 

Dialogue inter-religieux

La réconciliation au-delà des frontières est un grave sujet de préoccupation. L’ethnicité et la religion peuvent nous diviser. Également, les inégalités politiques, économiques et sociales continuent de créer des factions, de séparer les gens et de bâtir des murs psychologiques et matériels gardant certaines personnes à l’intérieur et d’autres à l’extérieur. Des gens astreints à des positions extrêmes à chaque extrémité ou au milieu du spectre des divisions religieuses sont responsables d’une grande partie de la violence perpétrée aujourd’hui. De tels conflits mènent à des guerres interminables d’une brutalité inimaginable et à des génocides. Cette année nous sommes témoins de violence faite au nom de Dieu par les abus des extrémismes religieux.

«Une attitude d’ouverture en vérité et dans l’amour doit caractériser le dialogue avec les croyants des religions non chrétiennes, malgré les divers obstacles et les difficultés, en particulier les fondamentalismes des deux parties. Ce dialogue inter-religieux est une condition nécessaire pour la paix dans le monde, et par conséquent est un devoir pour les chrétiens, comme pour les autres communautés religieuses.» Ev gaudium # 250

«La valeur de la miséricorde dépasse les frontières de l’Église. Elle est le lien avec le Judaïsme et l’Islam qui la considèrent comme un des attributs les plus significatifs de Dieu. Israël a d’abord reçu cette révélation qui demeure dans l’histoire comme le point de départ d’une richesse incommensurable à offrir à toute l’humanité. Nous l’avons vu, les pages de l’Ancien Testament sont imprégnées de miséricorde, puisqu’elles racontent les œuvres accomplies par le Seigneur en faveur de son peuple dans les moments les plus difficiles de son histoire. L’Islam de son côté, attribue au Créateur les qualificatifs de Miséricordieux et Clément. On retrouve souvent ces invocations sur les lèvres des musulmans qui se sentent accompagnés et soutenus par la miséricorde dans leur faiblesse quotidienne. Eux aussi croient que nul ne peut limiter la miséricorde divine car ses portes sont toujours ouvertes.

Que cette Année Jubilaire, vécue dans la miséricorde, favorise la rencontre avec ces religions et les autres nobles traditions religieuses. Qu’elle nous rende plus ouverts au dialogue pour mieux nous connaître et nous comprendre. Qu’elle chasse toute forme de fermeture et de mépris. Qu’elle repousse toute forme de violence et de discrimination.» Misericordia vultus # 23

 

Réflexion

Prenons le temps d'écouter la voix de Dieu en nous et de partager nos réflexions.

 

Prière

Seigneur, donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies vers l'unité dans l'amour.

Prière pour la paix (extrait)

Hermann Schalück, ofm

Tous, Musulmans, Chrétiens et membres du Peuple d’Israël,
aspirent ardemment à la réconciliation.
Tous, nous sommes en deuil des victimes de la haine et de la violence.

Tous, nous sommes appelés, selon ton dessein,
à collaborer à la construction d’un monde nouveau.
Nous te demandons:
Prends pitié de toutes les victimes et de tous les coupables.
Nous te prions de mettre fin à cette spirale de violence, d’inimitié,
de haine et de vengeance.
Donne à tous, surtout aux responsables de la politique,
la conviction que le chemin de la PAIX durable
n’est pas la guerre,
mais celui de la PAIX dans la Justice.
Suscite aussi, aujourd’hui, dans toutes les religions abrahamiques,
des personnes qui soient instruments, messagères et messagers
d’un monde différent.
Fais que s’ouvrent les cœurs, et que cesse la guerre
avant même qu’elle commence.
Donne la PAIX durable au Proche Orient.

© 2016. Tous droits réservés à la Congrégation de Notre-Dame.
Les images et le texte présentés dans ces pages ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de leur auteur.