Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonSainte Marie, Mère de Dieu

Accueil > Nouvelles

Sainte Marie, Mère de Dieu

Isabelle Paquet, CND

En ce premier de l’an, mon cœur me dit que par Marie, Mère de Dieu, une bénédiction bien spéciale nous est réservée à nous, paroissiens et paroissiennes de St-Nazaire et des environs. Vous êtes, nous sommes ensemble une vraie famille, comme le dit souvent le curé Dominic Richer. J’ai la chance d’être souvent au jubé et je vois tant de belles choses: un couple qui arrive avec des enfants et qui prend le temps de saluer les autres, une personne qui a peine à marcher et qu’on aide avec tant de soin et d’amour. En ce premier jour de l’année 2022, rappelons-nous nos souvenirs d’enfance. Nous entendons encore les mots de bénédiction que disait notre père, souvent en pleurant. Il le faisait au nom de Dieu. Aujourd’hui, l’Église place Marie au premier rang: elle devient complice de Dieu, celle qui peut nous bénir, celle qui comprend tous nos besoins. Dans un très beau chant venant de M. Lécot, méditons les belles paroles de ce chant et demandons à Marie, par son Fils Jésus de bénir cette nouvelle année.

«Vierge sainte, Dieu t’a choisie depuis toute éternité pour nous donner son Fils bien-aimé, pleine de grâce, nous t’acclamons. Tu demeures près de nos vies, nos misères et nos espoirs, pour que la joie remplisse nos coeurs, pleine de grâce, nous t’acclamons.»

1er janvier, journée mondiale de la Paix, demandons la paix pour toutes les personnes de la terre, la paix du cœur, la paix dans nos maisons et dans nos cœurs. Par Marie, que le Seigneur bénisse nos pensées, notre regard, notre travail, notre famille. Qu’Il bénisse notre vie et notre mort. Que tout soit entre ses mains puissantes et généreuses! Sachez que je porte dans mon cœur et ma prière chaque personne de cette paroisse. Je vous redis que chaque jour dans la prière du Notre Père, vous êtes là.

Un petit clin d’œil à la fête de l’Épiphanie, le dimanche 2 janvier: «Les Mages ne repartent pas comme ils sont venus, ils ont trouvé la lumière.» Cela nous ressemble: le samedi ou le dimanche, nous ne repartons jamais comme nous sommes arrivé.es à la grande fête de la messe dominicale. Merci à Dieu, merci au curé Dominic , un pasteur donné en entier. Qu’il en soit béni et remercié.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada