Accueil > Être sœur > Cheminement

Une histoire d’amour différente, le cheminement d'une soeur

Discernement : « Viens et vois »

Il était une fois une jeune femme audacieuse dans sa foi et ses rêves qui décide d’aller voir, d’interroger et de comprendre. On l’appelle aspirante. Elle rencontre les sœurs, partage quelques activités avec elles. Elle découvre un monde invitant, qui lui ressemble. Ce mode de vie la séduit.

Pré-noviciat : « Viens et vis »

Notre aventurière de la foi décide de s’impliquer davantage, elle cherche à mieux connaître les sœurs : la relation devient sérieuse! Elle emménage! On l’appelle désormais candidate et elle partage au jour le jour le quotidien des sœurs tout en poursuivant son cheminement personnel. Elle participe à la vie en communauté, à la vie de prière et à l’œuvre d’éducation libératrice. Elle découvre alors que soutenue par une famille aimante, elle peut vivre selon sa foi et ses valeurs.

Noviciat : « Viens et approfondis »

Dans le cœur de notre candidate un désir ardent d’approfondir sa rencontre avec Dieu se précise. Dieu l’appelle. Pour aller vers Lui, il n’y a plus à hésiter. Elle entre au noviciat et se présente désormais fièrement comme sœur. Inspirée par le charisme de Marguerite Bourgeoys, elle intériorise le sens de sa vie religieuse et entreprend une formation concrète en vue de se préparer à la profession. Sa foi rayonne comme un soleil!

Profession religieuse : « Viens et libère-toi »

Notre novice intrépide poursuit son cheminement. Sa volonté s’affermit et, désireuse de se consacrer entièrement à Dieu, elle prononce ses vœux qui sont autant de voies vers la liberté.

Elle exerce un discernement, en dialogue continu avec un mentor, pour mieux connaître la volonté de Dieu sur sa vie; elle approfondit sa liberté intérieure pour mieux se dédier à l’œuvre choisie. Dieu l’accompagne!

Cette histoire continue, chaque sœur l’écrit dans ses propres mots… Tant de chapitres restent à écrire!

La lumière sous le boisseau

Personne, après avoir allumé une lampe, ne la recouvre d’un vase ou ne la met sous un lit; on la met au contraire sur un lampadaire, pour que ceux qui pénètrent voient la lumière

Luc 8, 16

Fais jaillir ta lumière!

Pour discerner l'appel de Dieu avec les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame


© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada