Accueil > Nouvelles

Fermeture de l’école de musique Collège Villa-Maria

Le Collège Villa-Maria annonçait récemment la fermeture, prévue pour la fin de l’année scolaire en cours, de son école de musique. Les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, fondatrices du Collège, reconnaissent la qualité du travail d’analyse effectué par l’équipe d’administration de Villa-Maria en vue de la prise de décision qui a mené à cette annonce. Elles appuient la décision rendue et accordent toute confiance à la directrice du Collège, madame Marie-Anna Bacchi, soutenue par le conseil d’administration de l’établissement, pour la saine gestion de cette institution. Le milieu de l’éducation évolue constamment pour mieux faire face aux réalités changeantes de la société. Depuis le 19e siècle, le programme académique offert à Villa-Maria a toujours su s’adapter pour répondre besoins des élèves, de leurs parents, du personnel enseignant. Certaines décisions sont difficiles à prendre : le changement implique toujours un pas vers l’inconnu, mais Villa-Maria continue d’avancer avec confiance et de croire au potentiel de ses jeunes élèves. C’est d’abord pour eux qu’il faut se donner les moyens d’innover et explorer de nouvelles façons de faire.

+ Lire plus

Venez et voyez 5e dim du Carême Année B

NOUS VOULONS VOIR JÉSUS

Recevoir la parole

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 12, 20-33

20  Parmi les Grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâque,

21  quelques-uns abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée. Ils lui firent cette demande: "Nous voudrions voir Jésus"

22  Philippe va le dire à André; et tous deux vont le dire à Jésus .

23  Alors Jésus leur déclare: "L'heure est venue pour le Fils de l'homme d'être glorifié.

24  Amen, amen, je vous le dis: si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit.

25  Celui qui aime sa vie la perd; celui qui s'en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle.

+ Lire plus

Nouvelles du Groupe Solidarité Justice

À bien y penser

Une vision à perte de vue ou une vision perdue ? 

Tout au long de cette année, notre Groupe Solidarité Justice a posé un regard sympathique sur la vie que mènent nos sœurs autochtones. Ce ne fut pas avec un œil scrutateur que nous avons abordé cette question, mais avec les yeux du cœur et l'humilité de nos moyens d'approche. Depuis près de vingt ans, notre orientation communautaire nous appelle à nous rapprocher des personnes appauvries par un système qui opprime et exproprie les personnes de leur propre identité. En nous approchant des femmes autochtones, nos yeux se dessillent et nous découvrons combien notre vue s'était voilée sur cette tranche de société qui vit ici et maintenant, aujourd'hui. La commission d'enquête nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées chemine laborieusement sur cette route minée par des décennies d'aveuglément planifié. Nous n'avons pas fini de tenter de vaincre nos résistances pour compenser notre perte de vue. Marguerite Bourgeoys, femme de vision, était allée au-devant d'elles pour leur sauvegarder une place de choix en éducation. Au moins par le cœur et la connaissance renouvelée, nous pouvons essayer de nous rapprocher pour poser un regard amical, enveloppant et guérisseur sur chacune de nos sœurs autochtones.

+ Lire plus

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada