Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonLe 16 novembre 1653, un rêve se réalisait…

Accueil > Nouvelles

Le 16 novembre 1653, un rêve se réalisait…

Edwidge Godin, CND, Saint-Louis-de-Kent

Alors que Marguerite Bourgeoys débarquait à Ville-Marie en novembre 1653, son rêve se réalisait, mais comment aurait-elle pu deviner qu’un jour, on l’invoquerait comme sainte fondatrice d’une communauté devenue internationale?

Le 16 novembre 2014, sœurs et personnes associées étaient rassemblées à Saint-Louis-de-Kent, pour prier et faire mémoire… L’article qui suit apporte quelques détails sur cette rencontre et, avec permission, s’inspire d’une rédaction de madame Rose-Marie Gigou, associée répondante pour notre regroupement :

« Nous nous rendons à la chapelle du couvent pour vivre la célébration de l’Internationalité. La prière a été préparée par la région Notre-Dame-des-Apôtres au Cameroun, où sœur Gertrude Babineau, de Saint-Louis, œuvre présentement. Au visuel, nous allons piger un nom d’une missionnaire de la Congrégation de Notre-Dame et sommes invitées à lui écrire un mot d’appréciation. L’atmosphère est tellement priante, paisible et agréable, qu’Andréa (personne associée) exprime son goût d’y rester plus longtemps, mais notre réflexion allait se poursuivre à la salle communautaire.

Dans la seconde partie de notre rencontre, nous partageons un geste concret que nous avons réalisé, ou que nous nous proposons de faire, pour protéger notre planète. Plusieurs bonnes idées pratiques sont énoncées : trucs pour ménager l’eau, recycler, acheter chez les producteurs locaux, trucs pour économiser le papier d’emballage de cadeaux/Noël, etc. Enfin nous décidons d’aider une famille pauvre pour les Fêtes, au lieu de faire entre nous l’échange du cadeau de Noël. Susan, personne associée, nous fait part d’une lecture qu’elle a résumée. Ce sont des propos des évêques canadiens nous exhortant à une conversion écologique. Notre collaboration à la protection de la nature n’est pas facultative, mais un engagement qui répond à notre mission de baptisés et, plus précisément, à l’énoncé de mission de la Congrégation de Notre-Dame. Nous demandons au Seigneur de nous pardonner notre style de vie de consommation, et de nous accorder le sens de la responsabilité vis-à-vis la pollution et la surexploitation.

Madame Jeanne-Mance Chabot, coordonnatrice des personnes associées pour les régions de Québec, Îles-de-la-Madeleine et Nouveau-Brunswick, a bien voulu se joindre à madame Denise Guimont, de Montmagny, pour nous envoyer un petit objet symbolique susceptible de nous ramener à l’essentiel, nous incitant à poser des actions créatrices durant les Fêtes. Le petit «baluchon» et la carte de souhaits avec citations appropriées sont des outils appréciés pour notre préparation à Noël. Nos remerciements seront adressés à Jeanne-Mance et Denise pour leur délicatesse.

Enfin, nous partageons nos idées pour projets à venir : Fête de sainte Marguerite Bourgeoys et Journée de la femme du 8 mars. Nous repartons réchauffées et nourries de toutes ces ressources, et après avoir dégusté un bon maïs biologique…»

Magnificat pour Marguerite, s’inspirant de Marie pour suivre Jésus dans «une vie enracinée à Son projet d’amour», et Merci pour les associées zélées que Dieu met sur notre route.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada