Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonVisite à Fukushima du 26 au 29 juillet 2019

Accueil > Nouvelles

Visite à Fukushima du 26 au 29 juillet 2019

Bernadette Mekouanga, CND, et Jeannette Daïdouwé, CND

Notre première station à Fukushima était le Sakura no Seibo Junior College qui est sous la présidence de madame MINAMI NISHIUCHI et la propriété de nos sœurs. Un accueil des plus chaleureux nous a été réservé justement par nos sœurs, madame la présidente, tous les élèves et le personnel. Nous avons eu droit à des gâteries de toutes sortes. Après une visite guidée du collège, nous sommes avons appris les origines de l’établissement grâce à nos sœurs. Une fois les visites achevées, madame Minami nous a présenté le collège et la situation de l’éducation des femmes au Japon. Un jeu de questions / réponses a suivi. Le père Aimé et Julie nous ont servi d’interprètes. Nous avons reçu chacune un sac estampillé « Sakura no Seibo Junior College » avec des cadeaux. Nous avons eu une rencontre/échange avec les étudiantes du collège suivie d’un jeu ; nous avons pris des photos dans une ambiance très conviviale et agréable. Les étudiantes nous ont offert une prestation musicale que nous avons bien appréciée. Nous avons pris congé du collège.

Après le collège, nous sommes allées à l’hôtel « TOYOKO INN » où nous installerons nos tentes pour la durée de notre séjour à Fukushima. Une fois le « check-in » achevé, chaque duo de sœurs a regagné sa chambre question de faire une reconnaissance des lieux. Les sœurs nous ont conduites dans le centre d’achat le plus proche de l’hôtel pour nous permettre de faire quelques achats et surtout pour le repas du soir. C’est ainsi que s’est achevé notre premier jour à Fukushima.

2e jour

Après une nuit reposante, un temps de prière personnel et un bon petit déjeuner, la journée a bien commencé. La première station : Aizu, la ville samouraï ; direction, l’école Nisshinkan. Cette école existe depuis la période Edo. Elle accueille des élèves âgés à partir de 10 ans. Le curriculum prévoit les leçons telles que l’éducation de base, l’apprentissage de la calligraphie japonaise, l’astronomie, l’étiquette, la religion, la natation, la formation militaire, etc.

Nous avons été accueillies par le directeur qui nous a parlé des mérites de son établissement qui est la plus prestigieuse des écoles. Il a parlé des règles que chaque Samouraï devrait observer :

  • Obéir aux aînés ;
  • Respecter les aînés ;
  • Ne pas mentir ;
  • Agir toujours avec bravoure ;
  • Ne pas écraser les plus vulnérables ;
  • Ne pas manger en dehors de la maison ;
  • Ne pas parler à la gente féminine.

En définitive, ne pas faire ce qui est interdit.

Au sein de l’école il y a quatre règles que chaque élève devrait respecter :

  • Respecter les parents ;
  • Manger après les parents ;
  • Dire au revoir quand on quitte la maison ;
  • Donner son itinéraire quand on quitte la maison.

Cette école accueillait les meilleurs élèves. Après les bâtiments de l’école, nous sommes allées à la boutique de l’école pour acheter quelques souvenirs. Ce qu’il importe de retenir c’est que les Samouraï sont des personnes trop fières qui ne supporte pas l’humiliation de l’échec. Ils sont habités par la culture de la victoire, pas de l’échec. Mieux vaut mourir, pour eux, que de perdre la face. Le suicide était considéré comme une mort héroïque.

Après l’école, nous sommes allées visiter une demeure typique des Samouraï.

Notre 3e station, c’était la visite du temple et la cérémonie du thé. Nous y avons appris beaucoup de choses sur l’histoire des Samouraï.

La dernière station du jour c’était le diner chez nos sœurs au couvent. L’accueil a été des plus chaleureux et très convivial. La joie des « Marie » que nous étions et celle des « Elisabeth » que nos sœurs aînées étaient. Le repas était riche, varié, abondant et délicieux. Nos aînées étaient heureuses de nous recevoir et de partager avec le repas. La bonne humeur se lisait dans les conversations malgré la difficulté de la langue. Nous nous comprenions par amour. Une fois le repas achevé, nous avons prié ensemble ; puis les photos, les cadeaux offerts par nos sœurs à chacune de nous ; enfin les agapes fraternelles et la séparation. Ce fut le deuxième jour.

3e jour

À 9 h, nous étions dans la paroisse du père Aimé pour la messe dominicale au cours de laquelle le père nous a présentées par pays et par groupe linguistique. L’homélie a été dite dans les quatre langues de la congrégation : l’anglais, le français, l’espagnol et le japonais. Les chrétiens étaient contents de nous voir et de prier avec nous. Nos sœurs nous attendaient pour le repas du midi. Repas que nous avons honoré avec beaucoup d’appétit. Quand le repas fut achevé, nous sommes montées au deuxième étage pour regarder l’émission qui avait été faite à la télévision nationale le jour de notre visite au Sakura no Seibo Junior College à notre arrivée à Fukushima. Séance photo, embrassades et farewell.

Destination le verger des pêches. Cette visite au verger s’est achevée par une séance de dégustation. Hum… Que c’était bon !

Nous avons mis le cap du Chofu après la visite. C’est dans la joie que maman Endo et les autres sœurs nous ont accueillies à notre descente de bus. Le chauffeur était excellent. Ayant déjà pris notre dîner durant le trajet, nous avions la joie de déguster les fruits, la salade et quelques grignotines apprêtées par les sœurs. Chacune de nous a regagné sa chambre pour un sommeil réparateur. Ce fut le dernier jour.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada