Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonDe l'inédit à la résidence Notre-Dame-de-Québec...

Accueil > Nouvelles

De l'inédit à la résidence Notre-Dame-de-Québec...

Fernande Canrin, CND

En ce magnifique dimanche de mai, nous répondons à la demande du Centre PRI (Présence Religieuse Intercommunautaire) en ouvrant nos portes et nos coeurs à toute personne intéressée à jeter « un regard sur la vie consacrée ».

À l'entrée principale, Marguerite Bourgeoys est la première à souhaiter la bienvenue et à raconter les étapes les plus marquantes de sa vie depuis 1620 jusqu'à sa visite sur terre en ce 5 mai 2019.

Merci à notre artiste, soeur Colette Paradis, qui nous permet de parcourir, de façon originale, avec nos visiteurs, la vie de Marguerite Bourgeoys.

De gauche à droite: Le Saint-Nicolas, Marguerite Bourgeoys à 33 ans, la croix relevée sur le Mont-Royal, l'étable-école (1re Maison mère), la Maison Saint-Gabriel, la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, une des deux tours...

Soeur Candide Brisson, toujours présente auprès des jeunes qui se préparent aux sacrements de l'initiation chrétienne, est dans le même bateau que Marguerite Bourgeoys !

Premiers arrivés : un prêtre-ami congolais, Daniel Nteka, et Joyce, une Camerounaise que soeur Candide accompagne en vue de sa confirmation.

Monsieur Gagnon est tout oreille devant soeur Jeanne d'Arc Picard qui lui parle de ses engagements: accueil-hospitalité à la résidence et présence assidue à la Saint-Vincent-de-Paul de la paroisse Saint-Sacrement.

À la salle communautaire, c'est la CONVIVIALITÉ qui nous rassemble pour un partage improvisé mais combien intéressant. En écoutant celles qui parlent de leurs engagements, on reconnaît que le coeur de Marguerite Bourgeoys bat toujours.

M. l'abbé Jean-François Petitpas, originaire des Îles-de-la-Madeleine, prend la parole pour témoigner, avec émerveillement, de tout ce qu'il a vécu de bon avec les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame. 

Pendant que soeur Claudette Houle en profite pour parler de  "SASMAD", soeur Julienne Paré offre gratuitement des souvenirs qui prolongeront, avec bonheur, la rencontre.

« Saviez-vous, monsieur l'abbé, raconte soeur Réjeanne Marcoux, que Mère Bourgeoys a connu des démêlés avec Mgr de Laval et Mgr de St-Vallier ? » En souriant, soeur Fernande se dit: « Heureux dénouement: nous sommes toujours là, non cloîtrées, vagabondes, en route pour le service de l'Évangile ».

La chaleur de l'été est présente aujourd'hui. Rémy, le plus gentil cuisinier, a tout prévu: « À votre santé, nous dégustons! »

Dans l'octave de Pâques, nous chantons encore notre joie de ressuscitées et nous nous donnons rendez-vous pour le 400e.

 

 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada