Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason Debout et en chemin, dès le début et jusqu’à la fin… (Lc 1,39-45)

Accueil > Nouvelles

Debout et en chemin, dès le début et jusqu’à la fin… (Lc 1,39-45)

Marie de Lovinfosse, CND

Le texte de ce dimanche nous ramène au premier chapitre de l’évangile selon Luc, alors que Jean Baptiste et Jésus n’étaient pas encore nés. Que vit Marie durant le premier Avent de l’histoire? Elle vient de consentir à collaborer au projet de Dieu, c’est-à-dire à concevoir et à enfanter un fils qu’elle appellera «Jésus» et en qui se réalisera la promesse faite à David, 1000 ans auparavant. En disant «oui!», elle court le risque de se faire lapider puisqu’elle sera enceinte avant d’avoir vécu avec son époux. Comment vit-elle ce moment fort et bouleversant? Selon le texte grec, Marie «se leva et se mit en chemin», traversant la montagne, vers une ville d’une autre région que la sienne (Juda), pour rejoindre sa cousine Élisabeth. Selon une tradition ancienne, cette ville est située pas loin de Jérusalem, à Ain Karim. Il fallait à l’époque trois jours de voyage pour s’y rendre à partir de Nazareth. Ce n’était pas un petit voyage habituel, surtout pour une jeune femme apparemment seule et en même temps, entraînée par celui qui se manifestera comme le grand Pèlerin… Avec la force de sa présence, elle a appris à être toujours prête à se lever et à cheminer, le cœur parfois bouleversé et à la fois bien ancré: de Nazareth à Ain Karim (Lc 1,39), d’Ain Karimà Nazareth (Lc 1,56), de Nazareth à Bethléem (Lc 2,4), de Bethléem en Égypte (Mt 2,13), d’Égypte à Nazareth (Mt 2,23), de Nazareth sur les chemins de Galilée (Lc 8,19), puis à Jérusalem, jusqu’au Golgotha (Jn 19,25), et, par-delà l’absence corporelle de Jésus, auprès de ses disciples, dans la chambre haute (Ac 1,14). Et nous aujourd’hui, comment l’Emmanuel, «Dieu-avec-nous», nous met-il debout et en chemin pour participer à sa mission de rencontres libératrices, par-delà les montagnes?

Comme image je propose celle de Marguerite Bourgeoys (par Victoire Roy, CND), debout et en marche, même au cœur d’une tempête de neige, pour rencontrer et se laisser rencontrer…

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada