Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason31 octobre : anniversaire de la canonisation de sainte Marguerite Bourgeoys

Accueil > Nouvelles

31 octobre : anniversaire de la canonisation de sainte Marguerite Bourgeoys

Michelle Renaud

Le 31 octobre 1982, le pape Jean-Paul II proclamait la sainteté de Marguerite Bourgeoys, confirmant ainsi ce que la dévotion populaire affirmait déjà en janvier 1700 : «Si les Saints se canonisaient comme autrefois par la voix du peuple et du clergé on dirait demain la messe de sainte Marguerite du Canada[1].» Le «pape de la famille» retrouve dans la première sainte du Canada sa propre conviction que la famille est la cellule vitale de la société et la première école de vie des femmes et des hommes. Dans l’homélie prononcée le jour de la canonisation de la première sainte du Canada, il met en lumière «sa contribution originale à la promotion des familles, enfants, futurs époux, parents[2]

Désireuse d’assurer la solidité et le bonheur des familles, Marguerite voue la Congrégation de Notre-Dame à l’éducation des filles, aussi bien celles des colons français que des Amérindiens. Elle se propose de les préparer à leurs rôles d’épouse et de mère par une éducation complète : «Il s’agit bien sûr de les former à la foi, à la piété, à la vie chrétienne et à l’apostolat, mais aussi de les initier aux arts domestiques et aux travaux pratiques qui leur permettront de subsister avec le produit de leur travail et surtout d’ordonner ou d’enjoliver leur vie de foyer, riche ou pauvre. La bienséance et la formation intellectuelle sont également au programme, et le résultat sera que ses filles en sortiront quasi plus lettrées que les garçons, signe précurseur et rare à cette époque d’une authentique promotion féminine[3]. » Autre signe de l’avant-gardisme pédagogique de Marguerite Bourgeoys, elle refuse le cloître pour sa Congrégation, car «elle préfère des écoles sur le terrain, proches de la population, sans cesse ouvertes à la présence et aux suggestions des parents[4]

 

[1] Patricia Simpson, Marguerite Bourgeoys et la Congrégation de Notre-Dame, 1665-1700, McGill-Queens’ University Press, Montréal, 2007, p. 216.

2 Homélie du pape Jean-Paul II, 31 octobre 1982, page consultée le 28 octobre 2014, http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/homilies/1982/documents/hf_jp-ii_hom_19821031_canonizzazioni_fr.html

3 Ibid.

4Ibid.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada