Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonNouvelle saison, nouveau départ

Accueil > Nouvelles

Nouvelle saison, nouveau départ

Raymonde Jauvin, CND

ENSEIGNER – ÉTUDIER – SE PERFECTIONNER

Depuis sa fondation par Marguerite Bourgeoys, la Congrégation de Notre-Dame est une communauté apostolique vouée à l’éducation libératrice. Choisir d’en devenir membre signifiait un profond désir et un attrait certain pour cette mission éducative. Mission exaltante mais combien exigeante! Le plus beau métier du monde, dit-on... Trois activités, enseigner, étudier, me perfectionner, ont scandé ma carrière d’éducatrice à la Congrégation de Notre- Dame. Aujourd’hui encore, ces mêmes priorités qualifient mon amour du savoir et de la culture. Toutefois, vous en conviendrez avec moi, ces activités ont pris des couleurs différentes et connu divers accents tout au long de mon cheminement. Ce fut, à quelques différences près, le parcours de la plupart des religieuses enseignantes de la Congrégation. À partir de mon expérience, rapidement, je tenterai d’en dresser la trajectoire.

Enseigner et étudier

Jeune religieuse, j’ai été appelée à assurer la formation musicale des élèves d’un collège. Sans tarder, le besoin d’enrichir mes connaissances s’est imposé. Tous les samedis de l’année scolaire m’ont permis d’acquérir de nouvelles connaissances dans ce domaine. S’amorçait alors une dynamique « d’enseigner tout en étudiant ». Ce rythme d’alternance s’est poursuivi pendant de longues années.

Après quelque temps d’enseignement de la musique, j’ai exprimé le désir de m’investir davantage dans la formation générale des jeunes filles. Assignée à l’enseignement de diverses disciplines dans une école normale, la nécessité d’acquérir une solide formation pédagogique s’est fait sentir. Devoir essentiel que nous rappelait sans cesse une de nos grandes éducatrices : « Le jour où vous cesserez d’étudier vous n’aurez pas le droit d’enseigner ». J’ai alors consacré les samedis et plusieurs semaines des vacances d’été à cette formation spécifique. Étonnantes vacances, direz-vous, mais tellement enrichissantes...

Ainsi, dans tous les milieux où j’ai été appelée à travailler, j’ai toujours continué l’enseignement de diverses disciplines en poursuivant des études, pendant l’année et les mois d’été. À deux reprises, mes activités d’enseignement ont été interrompues par des études à plein temps. J’ai beaucoup apprécié le privilège de faire des études universitaires en pédagogie, en littérature et en philosophie obtenant ainsi trois baccalauréats, deux maîtrises et un doctorat. Enseigner et étudier ont été, à vrai dire, les principales façons de répondre à ma mission d’éducatrice. J’ai encore bien présente à ma mémoire une sage réflexion de notre Maîtresse de formation au noviciat : « Sachez que le Seigneur n’est pas tenu de faire des miracles pour suppléer à vos incompétences ». Ce leitmotiv a soutenu mon courage et ma ténacité pour aller toujours plus loin aux niveaux du savoir et de la culture. Quelle inestimable richesse! Le prix en valait la peine...

Me perfectionner sans cesse dans tous les domaines

Pendant plus de vingt-cinq ans, c’est particulièrement par l’enseignement et l’étude que ma vie d’enseignante s’est réalisée. Par la suite, j’ai quitté l’enseignement proprement dit pour un engagement ecclésial dans les diocèses de Saint-Jérôme et de Montréal. Là encore, le besoin de plus de connaissances s’est fait sentir tant en théologie, en animation de groupe qu’en gestion et en administration. Tout en vaquant à des responsabilités pastorales exigeantes, j’ai suivi plusieurs cours et nombre de sessions de perfectionnement dans le but de mieux servir les populations avec lesquelles je travaillais.. C’est dire que pour moi, sœur de la Congrégation de Notre-Dame, le souci de formation spécifique et de perfectionnement de tous ordres est demeuré bien vivant et j’espère qu’il en sera encore ainsi pendant de nombreuses années.

Je m’en voudrais de ne pas souligner aussi ma préoccupation fondamentale d’étude et de perfectionnement en regard de l’approfondissement de ma foi, d’une dynamique de croissance spirituelle et de l’actualisation du Message évangélique pour aujourd’hui. Sessions, lectures, retraites, échanges, autant d’expériences fécondes pour donner plein sens à ma vie religieuse et à mes responsabilités éducatives.

Que ce modeste témoignage stimule et encourage les plus jeunes sœurs et les personnes associées de la Congrégation, (et pourquoi pas les étudiantes et étudiants qui parcourront ces lignes,) de garder le souci constant de nourrir leur soif d’apprendre plus pour mieux servir. La compétence est à ce prix!

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada