Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonLa vraie congréganiste missionnaire

Accueil > Nouvelles

La vraie congréganiste missionnaire

Marguerite Bourgeoys

 

« Le Saint Esprit, dansl 'Évangile, nous a conservé les noms des principales Congréganistes qui, dans la suite, ont servi de modèles à toutes les communautés de filles que Dieu a établies dans son Église (...) Madeleine et Marthe, disciples et amies du Sauveur du monde. La première devait être le modèle des communautés religieuses qui, renfermées dans leur cloître, s'appliquent principalement à la prière et à la contemplation; Marthe devait être le modèle de celles qui se consacrent à l'hospitalité; mais la Sainte Vierge, qui était pour l'instruction, renfermait tout éminemment en sa propre personne. Elle était la Mère et la Maîtresse de l'Église naissante qu'elle formait et instruisait à toute sorte de bien, par ses paroles et par ses exemples, l'instruction et l'édification faisant son principal caractère; non pas pour enseigner avec éclat c'était la fonction des apôtres — mais pour instruire les petits et en particulier, d'une façon d'autant plus profitable à tous, que la pauvreté et l'humilité, dont elle faisait profession, étaient plus à la portée de tous. »

 

Écrits de Mère Bourgeoys, p. 121-122 

 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada