Accueil > Nouvelles

COMMUNIQUÉ FACE À LA SITUATION DES ÉLECTIONS GÉNÉRALES 2017 AU HONDURAS

Región Nuestra Señora de Guadalupe

Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, au Honduras, partagent la préoccupation de la Conférence Épiscopale, des Frères Franciscains et autres organismes ainsi que celle du peuple hondurien, pour cette situation qui règne dans tout le pays.

Notre conscience chrétienne et la foi en Jésus-Christ nous poussent à chanter comme Marie dans son Magnificat, les merveilles du Seigneur chez les personnes les plus pauvres qui par cette même situation questionne les structures oppressives qui ne tiennent pas compte des plus vulnérables et non protégés.

C’est pourquoi:

1. Nous remercions Dieu pour la réalisation d’un processus électoral avec une participation massive et civilisée des citoyens, spécialement des jeunes, qui ont un grand désir d’une contribution qui influencera les transformations pour le bien du pays.

2. Nous considérons très important l’apport international des personnes observatrices qui ont qualifié l’évènement électoral de processus organisé et pacifique. En même temps, nous soulignons et remercions pour les remarques venues des observateurs internationaux au sujet des certaines irrégularités constatées.

3. De la même manière nous sommes d’accord avec les demandes dirigées vers le Tribunal Suprême d’élection, pour qu’on nous informe en toute vérité, car ce qui nous préoccupe et ce pourquoi nous sommes en désaccord c’est cette ambiance qui nous angoisse et le peu d’information, la durée et le retard à communiquer les résultats au peuple hondurien.

4. Nous entrevoyons que la désinformation qui règne favorise une manipulation de la conscience des plus pauvres, la confusion et l’instabilité du peuple qui découlent de cette incertitude, provoquent la confrontation et tendent à déstabiliser le peuple hondurien.  

5. Comme disciples de Jésus, nous considérons qu’une communication basée sur la justice et la vérité, est nécessaire pour obtenir la paix que toutes et tous nous désirons.

6. Nous nous unissons aux demandes de respect pour la volonté manifestée par le peuple hondurien, de façon démocratique et transparente, sans plus tarder.

7. Nous accompagnons le peuple hondurien dans son désir et sa lutte pour un Honduras de justice, de liberté et de paix.

Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, 29 novembre 2017. Enracinées en Jésus Christ pour la défense de toute vie menacée. 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada