Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonL'heure juste

Accueil > Nouvelles

L'heure juste

Groupe Solidarité Justice

A bien y penser...

Le calme après la tempête

Harvey... Irma... Jose... sont passés... on fait des bilans...

Entre les ouragans, on reprend notre souffle, on répare les dégâts, on apprend les leçons de la nature... jusqu'à l'arrivée de Katia, Lee, Maria... et les autres qui s'annoncent...

Les cataclysmes se succèdent ici et dans les ailleurs qui se rapprochent. C'est comme si l'eau, l'air et le feu ne savaient plus s'accorder. Un temps d'accalmie nous est alors bienfaisant pour baisser la pression après nos hauts (oh!) et nos bas (bah!). Nous retombons sur terre. C'est le calme après la tempête...

Pour nous, ici et maintenant, qui vivons tranquillement, sommes-nous dans le calme avant la tempête? L'automne va bientôt nous lancer dans la période d'élections municipales puis d'élections provinciales. Nous avons déjà vu neiger... Ce n'est pas un temps où les débats de fond sont à la une des médias. Nous assisterons encore à des joutes verbales plus ou moins disgracieuses. La chasse aux sorcières nous ramènera de vieilles peurs injustifiées. On nous fera croire à des scénarios farfelus achetés avec nos impôts. Nous paierons une autre fois nos fabricants de peur ! Ce sera la tempête qui agitera nos boussoles.

Nous savons par ailleurs, que peu importe le bouleversement, nous resterons debout, le cœur attentif à celles et ceux qui peinent pour vivre seulement humainement. La fin de l'été est l'intermède dont nous profitons pour refaire le plein de nos convictions et de nos alliances. Le regard tourné vers l'avant, nous essaierons de suivre le tracé électoral qu'on nous proposera. Nous aurons à comprendre et à discerner les enjeux favorables à toutes les personnes qui auront à vivre avec nos choix.

Cette tempête passée, le calme revenu, ce calme d'après tempête, aurons-nous contribué à faire advenir un monde plus humain ?

Denise Brunelle, CND


Rideau sur l'exécutif

Vers un nouveau plan d’action

Conscientes de leur responsabilité de proposer un nouveau plan d’action, les membres du comité exécutif ont amorcé le processus à leur réunion du 1er septembre. À partir des suggestions faites par les membres au moment de leur renouvellement d’adhésion et par les participantes à l’assemblée générale, les problématiques « femmes » s’annoncent comme prioritaires : femmes réfugiées et/ou immigrantes, femmes autochtones, femmes en situation de pauvreté. Avec, comme objectif, la dignité des femmes, le traitement des problématiques se ferait en privilégiant un processus d’éducation libératrice. Deux préoccupations sont au cœur de notre démarche : penser aux possibilités d’engagement et voir quelles alliances seraient pertinentes.


En votre nom

Avec le Sommet des peuples

Au moment de la 11e réunion de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Buenos Aires, en Argentine, du 10 au 14 décembre, se tiendra parallèlement un Sommet des peuples dont le slogan de ralliement est «Les peuples avant les marchés». Comme Groupe Solidarité Justice, nous avons signé l’Appel à la mobilisation internationale pour le Sommet des peuples. Pour lire l’Appel, aller à https://mejorsintlc.org/llamado-a-la-accion/. La traduction en français est disponible.


A l’action

Campagne de Développement et Paix : les femmes au cœur de la paix et de la réconciliation

Cet automne, Développement et Paix se fait le porte-étendard d’une paix positive, portée par les femmes. L’organisme cinquantenaire invite les Canadiennes et les Canadiens à en apprendre davantage sur le rôle crucial que jouent les femmes dans la prévention des conflits et la construction de la paix. Et à signer la carte d’action qui demande au gouvernement canadien de donner aux femmes les ressources dont elles ont besoin pour être au cœur de la paix. Pour ce faire, aller à https://www.devp.org/fr/education


A savoir

La faim progresse de nouveau dans le monde

Selon un rapport de l’ONU, c’est 11 % de la population mondiale qui souffrent cruellement de la faim. Une augmentation de 38 millions de personnes par rapport à 2016. Un phénomène « en grande partie due à la prolifération des conflits violents et aux chocs climatiques. » Au total, quelque 155 millions d’enfants souffrent d’un retard de croissance en raison de la faim. Sur les 815 millions de personnes souffrant de la faim dans le monde en 2016, 489 millions vivent dans des pays touchés par des conflits.

Source : Le Devoir, 16 septembre 2017


Campagne de la coalition main rouge

La Coalition main rouge entreprend une campagne de mobilisation offensive pour contrer le démantèlement du filet social effrité par des années de politiques néolibérales.

Sous couvert de l’épouvantail de « crise » des finances publiques, nous avons eu droit à plusieurs rondes de coupes, de compressions et de hausses de tarifs. Et c’est aussi ce qui a mis à mal les principes de gratuité et d’universalité de nos services publics.

Les politiques néolibérales favorisent un transfert du pouvoir politique. Celui-ci est de plus en plus concentré entre les mains de quelques élites, qui n’hésitent pas à utiliser nos institutions politiques pour imposer leurs politiques d’austérité de manière autoritaire. Au passage, on limite de plus en plus les espaces démocratiques de participation citoyenne et on s’attaque aux contre-pouvoirs.

NOUS REFUSONS CES CHOIX !

NOUS DEVONS FAIRE AUTREMENT.

NOUS EN AVONS LES MOYENS !

Pour lire le dépliant au complet, aller sur le site http://nonauxhausses.org/


Agenda

À Québec

  • Le mardi 26 septembre, de 19 h 00 à 21 h 30, au Centre Frédéric Back, 870 ave Salaberry, soirée Relations, Le fantasme transhumaniste : amélioration ou aliénation ?
  • Le mercredi 27 septembre, à 13 h 00, au Parc de l'Amérique-Française (situé près du Grand Théâtre), rassemblement Engagez-vous pour le communautaire.
  • Le jeudi 28 septembre (et tous les jeudis), de 13 h 30 à 16 h 00, au Centre des femmes de la Basse- Ville, 380 Saint-Vallier Ouest, Café-rencontre entre femmes.
  • Le mardi 3 octobre, à 19 h 30, au Centre communautaire Lucien-Borne, 100 chemin Sainte-Foy, Formation sur le compostage domestique par la Ville de Québec en collaboration avec les AmiEs de la Terre de Québec.
  • Le mardi 17 octobre, de 13 h 30 à 14 h 30, pour la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté Manif régionale à Québec, La pauvreté nous tue ! Rassemblement sur le parvis de l'église St-Roch suivi d’une marche de solidarité.
  • Le mercredi 18 octobre, de 19 h 00 à 21 h 00, à la Maison Dauphine, 25, rue Dauphine, lancement de l’Anthologie de Relations avec un échange sur ce « que peuvent croyants et non-croyants trouver aujourd’hui dans l’héritage et le projet actuel de Relations pour nourrir leur engagement ».

À Montréal

  • 
Le lundi 25 septembre, de 19 h 00 à 21 h 30, à la Maison Bellarmin, 25 rue Jarry Ouest, soirée Relations, Le fantasme transhumaniste : amélioration ou aliénation ?
  • Le lundi 2 octobre, à 17 h 30, à la librairie Paulines, 2653, rue Masson, lecture biblique avec André Myre, 17e édition de Comprends-tu ce que tu lis ? Le thème de cette année est Libérer la prière. Première rencontre : Pourquoi prier quand Dieu semble laisser le mal agir à sa guise ?
  • Le mardi 3 octobre, de 9 h 30 à 11 h 30, à la maison mère CND, 2330, rue Sherbrooke Ouest, matinée- conférence organisée par CATHII, Pourquoi les femmes autochtones sont-elles particulièrement vulnérables à la traite des personnes ? Avec Isabelle Paillé, coordonnatrice de promotion non- violence et réseau d’hébergement de Femmes autochtones du Québec.
  • Le mercredi 4 octobre, de 9 h 00 à 16 h 00, à l’église mennonite de St-Laurent, 1775 boulevard Édouard-Laurin, assemblée générale du ROJEP.
  • Le dimanche 1er octobre, à 16 h 00, à la Maison Bellarmin, 25 rue Jarry Ouest, Saison Emmaüs, explorera la radicalité de l'Évangile. À 15 h 00, il y aura une présentation sur ATD Quart-monde pour souligner les 25 ans de la Journée mondiale du refus de la misère et pour célébrer notamment les 60 ans d’engagement du mouvement ATD Quart-Monde,
  • Les vendredi 13 octobre et samedi 14 octobre, le Centre justice et foi propose les Contours de l’islamité québécoise. Le vendredi, de 19 h 00 à 21 h 00, à la Maison Bellarmin, 25 rue Jarry Ouest, conférence inaugurale: La présence arabe et musulmane au Canada, entre discriminations et résistances. (Entrée libre) Le samedi, de 9 h 30 à 16 h 30, circuit en autobus pour « découvrir la diversité musulmane montréalaise et partager la citoyenneté ». Inscription obligatoire avant le 10 octobre.

A la source

Pour alimenter notre réflexion, nous proposons le texte « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli... » de Marco Veilleux tiré de la publication numérique Vivre ensemble (du Centre justice et foi). Un appel vers les périphéries.

 

 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada