Accueil > Nouvelles

Souvenir du temps de Pâques, au noviciat d’Ottawa, entre 1965 et 1968

Thérèse Lambert, CND

Extrait de Thérèse Lambert, CND, Histoire de la Congrégation de Notre-Dame de Montréal, 1950-1970, p. 426.

Les sœurs du noviciat ont l’occasion de bénéficier de certaines cérémonies religieuses dans la chapelle de la Communauté et de participer quelques rencontres avec les sœurs professes, selon les autorisations de la Maîtresse  formation. Les rapports sont très sympathiques entre les deux groupes, mais les lois canoniques gardent leurs exigences de vie séparée pour les sœurs novices et les postulantes. Il reste que la formation religieuse se fait dans un climat d’ouverture au monde pour préparer des apôtres de ce temps en même temps que des âmes consacrées.

Ainsi, rencontres d’élèves d’écoles supérieures, conférences par des spécialistes religieux ou laïques, visite de foyers pour vieillards, visites culturelles dans la ville, Seder ou repas juif pour préparer Pâques, participation certains offices religieux la Basilique, rencontres avec les familles, audition d’une conférence de pasteur de “United Church” pour cours de christologie, l’œcuménisme, films de valeur, vie communautaire, échanges et dialogues, vacances Howe Island, chant, culture physique: tout est mis en œuvre pour la formation intégrale des sujets et la compréhension de leur râle de religieuses, spécialement de religieuses enseignantes, au sein du Peuple de Dieu, après Vatican II.

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada