Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonMon Dieu bénissez la Nouvelle année!

Accueil > Nouvelles

Mon Dieu bénissez la Nouvelle année!

CND

Qui chante encore ces vœux en 2013 et un 17 janvier par surcroît?

Les missionnaires de la Congrégation de Notre-Dame, ici au pays, l'ont fait dans une ambiance de fête que Sœur Louise Bégin avait préparée pour elles au Centre administratif où siège le bureau du service missionnaire.

Pour la seconde fois, Louise voulut réunir les sœurs autour d'un repas fraternel. La table bien garnie nous disait que le « Temps des Fêtes » était encore tout proche et pouvait donc continuer de se célébrer dans la joie et le partage. Initiative fort appréciée par les compagnes qui ont pu répondre à l'appel des retrouvailles.

Deux d'entre elles, sœur Suzanne L. et sœur Jeannine se sont assurées d'un bras bienveillant qui les guiderait, aller et retour, de l'infirmerie. Nos deux sœurs Gilberte et Thelma, toujours actives au Cameroun, mais actuellement retenues au Québec pour soins médicaux, se mêlèrent finement aux « ex » d'Amérique centrale toujours fort exubérantes : sœur Marcelle, sœur Micheline, sœur Lucille, sœur Cécile, sœur Margot, sœur Louise et sœur Francine, fraîchement revenue du Guatemala. Les absentes? Toujours présentes par le cœur et la pensée, n'en doutez pas.

« Mon Dieu bénissez la Nouvelle année ! »

Rire et détente nous ont accompagnées. Un bon repas et un excellent vin se doivent d'être honorés. Sœur Louise a-t-elle eu le temps de manger? Chose certaine, on l'a vue servir autour de la table, pleine d'attention pour chacune.

Un tel vécu, comme toute belle expérience nous laisse sur notre appétit. Je ne parle pas ici du goût de reprendre un chocolat belge ou une réglisse aux fraises, mais de celui que nous posent les questions et les attentes provoquées par la rencontre. Par exemple : Pourquoi ne pas nous revoir pour des moments d'échanges, de prière ou de recherche de sens sur les grandes questions d'inégalité sociale et culturelle? Comment peut-on être « comme un pont » unissant des rivages et des mondes éloignés? Revenir au pays nous dispense-t-il de chercher ensemble des occasions d'aider ou d'appuyer nos communautés de la Congr.gation de Notre-Dame autochtones et leur peuple?

« Mon Dieu bénissez la Nouvelle année ! »

Merci à Louise pour sa belle créativité qui, voyez-vous, va plus loin que la table et la tarte aux pommes!
Ah! ces pélerins d'Emmaüs! ou d'Afrique, ou d'Amérique centrale.

« Mon Dieu bénissez la Nouvelle année ! »

 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada