Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonChemins de Visitation Vol 5 - No 6

Accueil > Nouvelles

Chemins de Visitation Vol 5 - No 6

CND

Tout recommence! 

Doux répit de deux mois, aux jours illuminés d'un soleil persévérant, chaud et radieux, puis revoilé septembre! Sortons nos agendas, c'est le retour en force des activités régulières! Un regain d'énergie semble vouloir réveiller notre soif d'agir. Même nos résidantes de l'Infirmerie reprennent leur élan vers un nouveau recommencement!

Dans un premier temps, c'est d'abord un appel patriotique: «Aux urnes, citoyennes!» Les élections provinciales nécessitent l'ouverture d'un pôle d'élection, ici même. En chaise roulante, derrière un déambulateur, avec ou sans canne, ce sont quatre-vingt électrices CND qui défilent devant une boîte de scrutin marquée à l'adresse de notre infirmerie, en cet après-midi du 28 août 2012. Le lendemain, sœur Pierrette Giroux reçoit de la part de l'une de nos résidantes une lettre de remerciement qui résume bien tout ce que pareil événement comportait de préparations. «Vous méritez bien, vous les responsables d'une telle organisation, une "médaille d'or"» et elle continue: «Tout a été bien pensé, en commençant par la révision de la liste électorale faite par sœur Myriam Boutot et sœur Marie-Rose Groleau, et que dire de l'organisation de la salle, du placement des chaises et de la réception réservée à chacune des électrices qui se présentait !» 

Elle note aussi la présence efficace des sœurs de la communauté Jeanne-Marguerite qui assuraient le bon déroulement des va-et-vient à l'arrivée des électrices: vérifier les pièces justificatives à présenter, conduire les sœurs à la boîte du scrutin et assurer les sorties, tout cela sans précipitation. Notre sœur conclut en disant «que les chefs de partis auraient été émerveillés d'assister au défilé de tant de fidèles citoyennes.»

Fête de la rentrée 

Quelques jours plus tard, suit l'activité désignée sous le nom de «Fête de la rentrée». Au début de l'année, celles qui le peuvent courent prêter mains fortes à nos cuisinières. Une épluchette de blé d'Inde, ça se prépare! Plus d'une centaine de convives sont attendues: il en faut des épis, et des épis bien développés, prêts pour la cuisson. Et voici l'heure du dîner! Des trois étages de l'Infirmerie arrivent les invitées aux portes de la grande cafétéria. Préposées, bénévoles, cuisiniers, cuisinières, tous et toutes, sont sur tous les fronts à la fois! Nos résidantes sont là, souriantes, heureuses de rencontrer les compagnes des autres étages. La distribution des « blés d'Inde » commence! Pilules, capsules, granules, tout est mis en retrait pour le moment. L'appétit semble au beau fixe. On rit, on parle, on s'exclame et soudain, tout le monde chante. Une chorale s'improvise et sœur Francine fait vibrer le piano de toutes ses cordes. Sœurs anglophones, sœurs francophones, accompagnées d'une bonne voix de ténor font revivre nos bonnes vieilles chansons du terroir. À la fin, sœur Myriam, ajoute sa note personnelle au concert pour remercier tous ceux et celles qui ont fait de cette rencontre une joyeuse et vraie réussite.

La marche de la Mémoire

Septembre est encore jeune et à l'agenda, jeudi le 6, figure une autre actività: La Marche de la Mémoire. C'est la 4e édition, et cette démarche se fait en solidarité avec toutes les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Les résidantes qui se sentent capables d'y participer sont convoquées devant la porte d'entrée de l'Infirmerie vers 2 heures. Mme Francine Dansereau, (qui a elle-même participé à une autre marche de solidarité, ici à Montréal, et qui a recueilli à l'occasion une somme de $500) explique le pourquoi de cette activité. Il était beau et touchant de voir un grand nombre de nos malades former ce cortège de solidarité. Plus surprenant encore de constater que plusieurs d'entre elles faisaient l'effort de circuler à l'aide de leurs cannes. Un grand merci aux bénévoles qui ont permis à nos sœurs de parcourir sans danger le trajet désigné, en les accompagnant ou en poussant une chaise roulante. La présence de certains bénévoles plus musclés a été grandement appréciée. Un merci spécial à Mgr James Wingle et à notre dévoué monsieur Yves Bergeron.

Cet article résume nos premières activités suite aux vacances! S'en trouve-t-il parmi vous qui ignoraient que nos résidantes ont un agenda bien garni? Et vous n'avez pas vu à l'œuvre nos tricoteuses, nos assidues à l'Internet, nos joueuses de cartes, et que dire de nos «petits rats de bibliothèque» ainsi que nos abonnées aux balançoires. Fraternel merci aux compagnes qui les visitent et à nos voisines qui leur accordent souvent une bonne petite balade au grand air. Pour nos résidantes, toutes ces attentions sont pour elles réconfort et soutien.

À vous toutes, chères lectrices, nous souhaitons JOIE, PAIX et ENTHOUSIASME au moment de cet autre Recommencement!
Jeannine Berger, CND

Visite à St-Jean-de-Matha

Au cours de l'été 2012, un projet est né à la Résidence Notre-Dame-de-la-Visitation de Dorval : offrir aux sœurs la possibilité d'une visite au Monastère des Moines Cisterciens à St- ean-de-Matha. Merci à S. Béatrice Anctil et à S. Cécile Poissant qui ont mis en œuvre ce projet!

Le 28 août, dès 9h00, 21 sœurs de la maison et deux de Pointe-Claire se sont mises en route pour le Monastère. En chemin, nous avons prié les Laudes avec les Moines de Tamié. Dès notre arrivée, le Frère Jean-Marc Jérôme nous a fait visiter le monastère et nous a parlé avec humour de la vie des moines. Puis un DVD nous a relaté l'histoire de ce monastère, d'abord présent à Oka, puis relocalisé à St-Jean-de-Matha en 2009, dans une nature très inspirante pour la prière. À midi, nous avons participé avec les Moines à l'office de Sexte.

Déguster un bon lunch nous a redonné force et élan pour ensuite prendre du temps au magasin de l'abbaye où s'offrent d'une part chocolat, fromages, miel, pâtisseries, et d'autre part, une librairie religieuse et des objets de piété.
Vers 14h00, c'est déjà le moment du départ. Au retour, nous avons fait un clin d'œil à notre maison Les Mélèzes, à Joliette, où certaines de nos sœurs présentes au voyage avaient œuvré. Des chants étaient prévus pour agrémenter notre retour. La seule difficulté rencontrée: le temps d'attente dans le trafic. Bien assises dans l'autobus, conduites par un excellent chauffeur, nous sommes revenues à la maison le cœur joyeux.

Pour ma part, j'ai admiré nos sœurs à mobilité réduite qui ont tenu à être du voyage et qui ont bien vécu cette journée. Merci à Madame Grazyna Orzel et à Madame Denise Imbeault, du Service de santé, qui nous ont accompagnées comme des anges gardiens incomparables!

Belle expérience qui donne envie de recommencer!
Annette Boucher, CND
 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada