Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonCongrégation de Notre-Dame en Amérique centrale : 50 ans de présence missionnaire au Guatemala

Accueil > Nouvelles

Congrégation de Notre-Dame en Amérique centrale : 50 ans de présence missionnaire au Guatemala

Congrégation de Notre-Dame

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Congrégation de Notre-Dame en Amérique centrale :

50 ans de présence missionnaire au Guatemala

Montréal, le 3 septembre 2014

Il y a 50 ans, le 23 décembre 1964, quatre sœurs de la Congrégation de Notre-Dame ouvraient une première mission au Guatemala, à San Francisco la Union dans le département d’Olintepeque. Ces quatre missionnaires originaires de États-Unis étaient :

Sœur Sainte Laura-Marie, supérieure (Mary Frances MacIsaac)

Sœur Sainte Marie-Joseph (Rita Rompré)

Sœur Sainte Céline-Thérèse (Marie Celine Caufield)

Sœur Sainte Louise-Miriam (Louise Virginia Driscoll)

Elles avaient quitté leur pays depuis le 22 août pour se rendre au Mexique en préparation de leur nouvelle mission. De là, elles sont parties pour la ville de Guatemala le 19 décembre, où elles ont d’abord été accueillies par la Société Maryknoll, avant de se rendre à leur pueblo.

C’est en réponse à un appel de Sa Sainteté le pape Jean XXIII, repris dans une lettre pastorale collective de l’Épiscopat canadien datée du 13 janvier 1960, que la Conseil général de la Congrégation de Notre-Dame avait accepté de fonder une mission en Amérique centrale. Le Honduras fut le premier des pays où s’établirent les sœurs suivi, dès 1964, du Guatemala et, en janvier 1965, du Chili (pays d’où la Congrégation dut se retirer en 1973). Une nouvelle mission fut fondée au El Salvador à compter de 1988.

Le 23 décembre 1964, deux jours avant Noël, les villageois, qui avaient attendu plus de trois heures dans le froid, accueillaient les quatre missionnaires en applaudissant et en criant « Viva las Madres ! »[1]. Feux d’artifices, banderoles et procession célébrèrent l’arrivée des sœurs.

L’apostolat des sœurs de la Congrégation de Notre-Dame au Guatemala a pris diverses formes. Elles ont travaillé à la clinique, à la catéchèse et au recensement ; enseigné à l’école primaire ; elles se sont aussi occupées de l’éducation des adultes.

Les sœurs de la Congrégation poursuivent leur mission de pastorale et d’accueil à Olintepeque. Elles forment, avec les sœurs du Honduras et du El Salvador, une entité administrative de la Congrégation nommée Nuestra Señora de Guadalupe, un nom qui témoigne d’un enracinement concret dans la région. De fait, si quelques sœurs missionnaires « du nord » vivent encore en Amérique centrale, la plupart d’entre elles sont désormais originaires de l’un ou l’autre des trois pays où les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame sont présentes.

Cinquante ans plus tard, c’est dans la joie que nous célébrons l’arrivée des premières sœurs de la Congrégation au Guatemala.

Pour en apprendre davantage sur les débuts de la mission de la Congrégation de Notre-Dame en Amérique centrale :

http://www.heritagecnd.org/pdf/Heritage.fr_no16.pdf

https://www.youtube.com/watch?v=GXJANwdJyBM (entrevue avec sœur Francine Forunier)

 

Renseignements :

Les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame

2330, Sherbrooke Ouest

Montréal, QC   H3H 1G8

Téléphone : (514) 931-5891 poste 236

www.cnd-m.org

www.heritagecnd.org

www.archivesvirtuelles-cnd.org

 

- 30 –

Source :

Stéphanie Manseau, coordonnatrice des communications

Congrégation de Notre-Dame

 

[1] [1] La Congrégation de Notre-Dame en Amérique latine, Cécile Duplain, CND, série « Héritage », no 16, Les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, Montréal, 1994, p. 16. http://www.heritagecnd.org/pdf/Heritage.fr_no16.pdf

 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada