Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonUne vraie Bonne Nouvelle

Accueil > Nouvelles

Une vraie Bonne Nouvelle

Jeanne Normand, CND

Ce 7 décembre 2015, me rendant à la chapelle, j’entends la voix de sœur Danielle Mineau, la nouvelle animatrice de la Pastorale à l’Infirmerie Notre-Dame-de-Bon-Secours. Je me fais très attentive, elle dit annoncer une bonne nouvelle pour le lendemain.

Le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, marque l’ouverture de l’année jubilaire du Concile Vatican II ainsi que celle de l’année de la Miséricorde, sans oublier l’ouverture des portes saintes déjà identifiées par Rome. Quelle est donc cette bonne nouvelle qui s’ajouterait ? Sœur Danielle poursuit en faisant l’annonce de la création d’une porte sainte symbolique à l’entrée de la chapelle pour demain, le 8, fête de l’Immaculée Conception. Cette bonne nouvelle sera à vivre, au moment de la sainte Messe de 11 heures moins vingt.

 C’est la décision de l’Équipe de Pastorale.

 Imaginez ! À l’Infirmerie, nous aurons une porte symbolique à franchir.

C’est une vraie Bonne nouvelle !

L’Équipe de Pastorale est formée de Mgr James Wingle, aumônier, de Francine Lavigne, CND, animatrice de la Communauté de l’Infirmerie et organiste , de Danielle Mineau, CND, agente de Pastorale, de Bernadette Boisclair, CND, choriste, de Suzanne Quirion et Héléna Texeira, toutes deux aides communautaires à l’Infirmerie. Elles seront les deux créatrices de cette porte symbolique que franchiront les malades de l’Infirmerie, les religieuses des communautés Jeanne-Marguerite et de Our Lady of Peace ainsi que par les visiteurs.

C’était une vraie Bonne Nouvelle pour

la célébration de la Fête de l’Immaculée de cette année 2015

Il est encore de bonne heure ce matin du 8 décembre, mais l’invitation à se rendre à la chapelle est pressente. On nous y accueille et c’est alors que nous franchirons une première fois la porte symbolique créée pour l’Infirmerie Notre-Dame-de-Bon-Secours. J’avoue qu’on n’est pas indifférente au passage de cette porte symbole des portes sacrées de l’Année du grand Jubilé de la Miséricorde.

L’heure précisée pour la célébration de l’Eucharistie est devancée.

Déroulement de la liturgie du 8 décembre

Mgr James Wingle et M. Yvon Lavoie (célébrant des messes les lundis et mardis à l’Infirmerie) sont en tête du cortège qui s’avance vers l’autel du sacrifice. En font partie sœur Marie Samson, porteuse de la bulle d’indiction, soeur Jeanne Cardinal, évangéliaire. Les cierges sont portés par Sœur Marcelle Leclerc et Soeur Danielle Mineau. Sœur Margot Lagacé accueille les offrandes à l’autel.

L’Eucharistie a le déroulement de la beauté, de la grandeur de la fête du jour. Précédant l’homélie Monseigneur dispose de la Bulle d’Indiction et en fait la lecture à l’assemblée.

Moment solennel.

La musique de l’orgue accompagne les hymnes et versets de la fête du jour.

Au terme de cette magnifique célébration, la chorale et l’assemblée chantent une composition de Richard Duval Miséricordieux comme le Père.

 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada