Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonChemin de croix

Accueil > Nouvelles

Chemin de croix

Isabelle Paquet, CND

Chemin de la Croix, chemin de prière, chemin de résurrection en union avec sainte Marguerite Bourgeoys qui a marché sur les pas du Christ mort et ressuscité.

Dieu de bonté, ton fils Jésus a vécu son chemin de croix par amour : amour pour toi et amour pour nous. Imprègne au fond de notre être les paroles de l'évangile qui nous rappellent ce que Jésus a vécu durant les dernières heures de sa vie.         

« Si quelqu'un veut marcher derrière moi, a dit Jésus, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive. » Mc. 8, 34

Première station

Le geste d'une femme

Le récit de la Passion, selon saint Marc, débute par un geste de tendresse et d'amitié : geste d'une femme dont nous ne connaissons pas le nom. Geste de ces millions de femmes qui chaque jour laissent parler leur cœur.

« A quoi bon gaspiller ce parfum? On aurait pu le vendre... et faire un don aux pauvres »

Une femme manifeste son attachement à Jésus et Judas, déjà, trahit.

Marguerite Bourgeoys, femme de délicatesse, avait au cœur dès son jeune âge le désir d'aimer Dieu de toutes ses forces. Elle a lutté pour lui rester fidèle, pour mieux aimer. A sa façon, elle a parfumé le corps du Christ sans le savoir.

  • Seigneur, apprends-nous à mieux aimer.
  • Apprends-nous à ne pas trahir ceux qui nous aiment.
  • Apprends-nous à nous aimer comme nous sommes aimées de toi.

 Court moment de silence.

Deuxième station

La décision de trahir

Judas s'en alla auprès des grands prêtres pour leur livrer Jésus. Après le geste d'une femme qui aimait le Christ, voici celui de l'homme qui l'a trahi. Quel contraste!

Marguerite, femme aimante, avait au cœur le désir d'aimer Jésus, de le faire connaître, de donner sa vie pour lui.

Béni soit l'argent qui sème l'amour; maudit soit celui qui rend le cœur dur comme la pierre.

Béni soit l'argent avec lequel on donne à manger, avec lequel on soigne, on éduque, on creuse des puits dans le désert. Maudit soit l'argent qui a couleur de sang.

Il est écrit : « Le Puissant comble de biens les affamés, il renvoie les riches les mains vides. »

Seigneur, prends pitié de nous. R.

Troisième station

Le dernier repas

Le mystère du pain et du vin, puis celui de la croix ne forment qu'un seul mystère. En donnant aux siens le pain et le vin, c'est lui-même, c'est tout son être que Jésus leur donne.

Son offrande est sans reprise et libre. Si le Christ ne s'était pas donné sur la croix, jamais nous n'aurions compris quelle était la profondeur du don qu'il faisait à la Cène.

Marguerite : femme eucharistique. Son offrande aussi était sans reprise. Ce n'est pas pour rien qu'elle portait le nom de sœur du Saint-Sacrement.

Acclamations :

.Pour ton pain et ton vin devenus pain de vie éternelle et sang de l'alliance nouvelle, gloire à toi.

♫ R. Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus.

  • Pour ton pain qui fait de nous un seul corps qui est le tien. R.
  • Pour ton vin qui transmet la vie qui n'aura pas de fin. R.
  • Pour ton pain qui nous attache à toi comme le sarment est lié à la vigne. R.

Court moment de silence

Quatrième station

Jésus est arrêté

C'est par la force, avec des épées et des bâtons qu'on est venu s'emparer de Jésus. C'est par un baiser de traître, que Judas livra celui avec qui il avait fait route durant des années. Avait-il aimé Jésus? Oui, Judas avait certainement aimé Jésus. Autrement, il ne l'aurait pas suivi.

Marguerite, femme passionnée pour Jésus, a dû connaître quelques moments de souffrance . Sa vie toute donnée aux autres lui a apporté des moments difficiles à vivre. Son cœur a discrètement souffert, mais la passion pour Jésus a été plus forte .

Devant toi, Seigneur, nous prions pour les personnes qu'on arrête pour leur foi.

Nous te prions pour la libération des innocents, pour le respect de la dignité des uns et des autres.

Pardonne notre façon d'emprisonner par nos mots accusateurs, par nos jugements radicaux, par nos suppositions qui peuvent faire mal.

Cinquième station

A Gethsémani

« Mon âme est triste à en mourir; demeurez ici et veillez »

Veiller avec le Christ, c'était prendre part à sa douleur, à son angoisse, à sa frayeur. Ils s'endormirent... comme nous nous endormons aussi parfois.

J'ai faim, donne-moi à manger, je suis dans la peine, viens me consoler, je souffre, prends une part de ma souffrance.

Ce que son Père voulait, c'était le don jusqu'à l'ultime limite, c'était la preuve qu'il est possible d'aimer à la folie.

Marguerite, femme charitable, a aimé jusqu'à la folie, la folie de l'amour, jusqu'à quitter son pays, jusqu'à fonder une communauté pour vivre la charité.

Et Jésus nous aima ainsi, jusque dans la mort.

  •  Pour ton amour, ton si tendre amour, nous te bénissons. R. Gloire et louange...
  • Pour ton amour, ton immense amour, Seigneur nous te bénissons. R. Gloire...

Court moment de silence

Sixième station

Le reniement de Pierre

Il était sûr de lui, l'apôtre Pierre. Il avait déclaré devant les autres disciples :

« Si tous viennent à tomber à cause de toi, moi, je ne tomberai jamais. » Il était sincère, mais il était inconscient de sa fragilité.

Qu'il peut être grand l'écart entre ce que l'on dit et ce que l'on fait, entre nos bonnes intentions et nos réalisations.

Marguerite, femme forte, ne s'est imposée à personne. Elle savait que sans sa relation au Christ, son projet serait vain. Elle s'est abandonnée à la Providence sachant que par là sa fragilité deviendrait sa force.

Intercessions

  • Pour que nous te soyons fidèles, Seigneur, viens à notre aide.

R. Seigneur, écoute-nous, Seigneur exauce-nous.

  • Pour que nous ne cessions jamais de croire en la confiance que tu mets en nous, viens à notre aide. R. Seigneur, écoute-nous, Seigneur exauce-nous.
  • Pour que nos actes soient conformes à nos paroles, Seigneur viens à notre aide.

R. Seigneur, écoute- nous, Seigneur exauce-nous.

Septième station

Chez le gouverneur

« Es-tu le roi des Juifs? » Jésus ne répondit rien. A quoi bon répondre. Dans ce procès, tout est joué d'avance. Jésus aurait pu crier son innocence, à quoi bon. Jésus se tait. Ce silence est celui du juste qui consent à tout souffrir pour son peuple, pour le salut de son peuple.

Combien de personnes dans notre monde souffrent encore ainsi , dans le silence!

Marguerite, femme patiente, à l'exemple de Jésus a souffert dans son cœur pour les personnes qu'elle désirait sauver.

Seigneur, nous te prions pour les personnes qui sont retenues comme esclaves et elles sont nombreuses, soumises à des mauvais traitements, pour toutes celles qu'on fait disparaître pour des raisons politiques.

Court moment de silence.

Huitième station

Le choix de Barabbas

Pilate offre un choix à la foule : Barabbas ou Jésus? Un bandit ou un saint? Un homme qui prône la violence ou l'homme venu de Dieu qui prêche la douceur et l'amour?

La foule crie : « Crucifie-le. » La foule est aveugle, elle se laisse emporter.

Marguerite, femme de foi, a enseigné aux enfants à choisir Jésus, doux et humble, Jésus qui ne veut que du bien.

Intercessions :

  • Pour toutes les personnes qui aiment sans être aimées en retour, prions le Seigneur. R. Dieu d'amour, entends notre prière.
  • Pour les personnes qui sont comptées pour rien. R. Dieu d'amour... entends...

Nous prions pour les personnes torturées au cours d'une détention, pour les personnes violées, menacées de mort sous les yeux de leurs proches, blessées dans leur réputation et leur honneur. Que le sens de la dignité habite l'esprit et le cœur de ceux qui ont la responsabilité d'exercer la justice . R. Dieu d'amour...

Neuvième station

Devant Pilate : « Es-tu le Roi des Juifs? »

Jésus lui répond : « Tu le dis »

Après le procès religieux, voici le procès politique et civil devant Pilate.

Jésus ne répond pas qu'il est le roi, il répond : « c'est toi qui le dis »

Il est un prophète qui parle et agit au nom de Dieu pour que vienne son royaume.

Roi des Juifs, il l'est comme Dieu son Père veut qu'il le soit. Sur la croix, on placera un écriteau sur lequel on écrira : « Le roi des Juifs » Rien de plus. Cela dit tout.

Voilà sa royauté, Il est un Roi crucifié.

Marguerite, femme de simplicité, n'a jamais couru après les honneurs. Petite et humble, petite et pauvre, humble et petite, elle a vécu comme toutes les femmes de son temps, sans voile ni guimpe... sans apparat , sans rien de spécial.

Acclamations :

  • Toi le Nazaréen, roi du ciel et de la terre, souviens-toi de nous.

♫ R. Souviens-toi Seigneur de ton amour.

  • Toi le crucifié, toi l'homme humilié, toi l'homme bafoué et ridiculisé, seul roi digne de ce nom, souviens-toi de nous. R.
  • Toi, le roi des pauvres et des malheureux, des malades et des mourants, souviens-toi de nous. R.

Court moment de silence

Dixième station

Les injures et les insultes

On le crucifie entre deux bandits. Même ceux qui étaient crucifiés avec lui l'insultaient.

C'est maintenant la foule qui s'y met. Celui qui a sauvé tant de gens, guéri tant de malades, la foule le met au défi de se libérer lui-même.

La foule demande un miracle.

Jésus est venu assumer pleinement notre condition humaine. Il l'assumera jusqu'au bout, jusque dans le rejet, les moqueries et l'extrême douleur.

Marguerite, femme passionnée, ira jusqu'au bout de sa mission. Elle aimera son peuple, elle lui apprendra à aimer et à donner.

Acclamations.

  • Par ton calme et ta patience, béni sois-tu Seigneur.

R. Béni sois-tu Seigneur.

  • Pour ta fidélité dans le silence. R. Béni...
  • Pour avoir assumé jusqu'au bout ton dessein d'homme rejeté. R.Béni... 
  • Pour ton refus d'accuser et de te révolter.R. Béni...

Onzième station

La mort du Fils de Dieu

« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? »

Le cri de Jésus, cri qui a traversé l'histoire du monde, cri qui retentit au cœur du monde, cri d'un homme seul, cri de l'humanité entière qui affronte le mystère et la douleur de la mort.

Le cri de Jésus, non pas un cri de désespoir, mais le dernier appel au secours, le dernier regard d'un fils qui cherche le visage de son Père.

Le cri de Jésus, une plainte, une extrême souffrance impossible à nommer, impossible à décrire, une souffrance qui conduit à la mort.

Un grand cri, puis tout est fini

Le Messie de Dieu vient de mourir. Jésus le Nazaréen vient de mourir.

Marguerite, femme de compassion, a dû crier elle aussi durant sa vie. Elle a certainement vu ses compagnes un peu angoissées, des enfants manquant de tout, des amies malheureuses. Oui, elle a dû crier comme Jésus dans un cri d'amour et de confiance.

Nous nous souvenons des personnes qui vivent le silence et l'indifférence comme une mort. Seigneur, Toi qui as poussé vers ton Père un cri d'abandon, entends le gémissement de ceux et celles qui désespèrent. Inspire au monde de notre temps les paroles et les gestes qui peuvent devenir une présence et un soutien.

Courbons-nous intérieurement devant Jésus. Taisons-nous devant ce cri qui nous parle. Entendons tous les cris du monde, cris de désespoir, de peur quotidienne.

Offrons les cris de douleur devant la mort partout sur notre planète...

Court moment de silence

Douzième station

La foi du centurion

« Vraiment cet homme était le Fils de Dieu »

Le rideau du Temple se déchira. Un monde prenait fin, un autre naissait. Le centurion appartenait au monde des païens. Il est pourtant le premier à reconnaître qui est le Christ.

Plusieurs femmes avaient suivi Jésus tout au long de sa vie publique. Elles sont là au moment de la mort de celui qu'elles aiment. Elles savent compatir à la souffrance de celui qui a été rejeté alors qu'il n'avait fait que le bien.

Marguerite, femme claivoyante, a vu, elle aussi, des personnes faire le bien et se faire en même temps critiquer, injurier. Elle a dû faire un acte de foi en Dieu.

Intercessions

  • Jésus , fils de David, nous croyons en toi. Répons : Nous croyons, Seigneur.
  • .Jésus, fils de Marie, nous croyons en toi. Répons. : Nous croyons, Seigneur.
  • Jésus, unique sauveur du monde, nous croyons en toi. Répons : Nous...

Treizième station

La mise au tombeau

Tout commença par le geste d'une femme qui versa sur la tête de Jésus un parfum très pur et de grande valeur. Tout s'achève par la démarche d'un homme courageux qui ne veut pas que le corps de son ami soit abandonné comme les corps de ceux qui n'ont pas d'amis.

Personne ne savait encore que ce corps mis en terre était une semence mise en terre. Une semence qui allait porter du fruit. La pierre était roulée. Silencieux, les amis de Jésus étaient tristes. Plus personne n'espérait le revoir. Plus personne n'espérait faire route avec lui de nouveau. La pierre était roulée, mais Dieu, déjà, était à l'oeuvre. Déjà la vie recommençait à fleurir, les ténèbres commençaient à se dissiper.

Marie-Madeleine et Marie étaient là. Elles ne voyaient que la mort, mais déjà la vie renaissait. Bientôt... quelques heures encore... et ce serait Pâques.

Marguerite, femme d'espérance, par sa vie donnée a versé le parfum sur la tête de Jésus, par son désir de dire Dieu elle était, elle aussi, avec Marie, près de la résurrection, proche du jour de Pâques.

Intercessions :

  • Prions pour ceux et celles qui ont été mis en terre sans espérer une vie nouvelle.

♫ R. Seigneur, nous te prions.

  • Prions pour les personnes qui ne croient pas au plus grand événement de notre vie : la Résurrection, le passage joyeux vers l'éternité. ♫ R. S. nous te prions.

Quatorzième station

La résurrection

Quelle grâce dans notre vie que de croire en la résurrection! Comment dire merci pour la grâce de la foi! La Bonne Nouvelle nous a été annoncée.

Marguerite, toute sa vie, a voulu donner à ses compagnes le goût de vivre comme Jésus . Il est venu au monde dans la simplicité, en écoutant son Père et en le faisant connaître, en prenant soin de Joseph et de Marie, en faisant route avec des disciples parfois rebelles, en offrant sa vie pour le salut du monde.

  • Pour la vie nouvelle qui a jailli de la mort, Seigneur, sois remercié.

R. Seigneur, sois remercié.

  • Pour ton Fils que tu as abaissé et que tu as relevé, Seigneur sois remercié.

R. Seigneur, sois remercié.

  • Pour la nuit obscure changée en lumière, Seigneur sois remercié. R. S. sois...
  • Pour l'espérance inespérée qui est née de la croix, Seigneur sois remercié. R. S...

Seigneur, donne-nous une foi vive, joyeuse et audacieuse comme celle de Marguerite, une foi qui jamais ne défaille et dont nous sommes les témoins.

♫ Chant : Victoire tu régneras, ô Croix tu nous sauveras. ( 2 fois)

Quinzième station : Allons, vivons avec Lui

Après avoir vécu ce moment de prière, prenons conscience que nous sommes des privilégiées de Dieu, nous sommes sur le chemin de la vie et de la lumière. La foi, nous l'avons reçue de nos parents, nous avons grandi avec elle. Remercions pour toutes les personnes qui nous ont donné comme héritage le don de la foi. Peut-être avons-nous déjà été ensevelies sous les doutes de la foi, sans espérance, sans soleil. Une personne, des personnes ont enlevé la pierre afin de nous permettre de voir le jour. Merci pour ces personnes porteuses de vie, de lumière.

Ensemble, disons lentement la prière de Jésus afin que le Seigneur redonne la vie aux personnes qui vivent la mort intérieure et qu'Il donne la force à celles qui ne marchent plus sur le chemin de la joie. Confions déjà notre prochain chapitre général et demandons d'avoir au coeur le thème si bien choisi pour 2021 :

Ensemble pour la vie du monde.

Notre Père qui es aux cieux...

 

 

 

                                      

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada