Accueil > Œuvres et activités > Carte du monde

Présentes sur quatre continents :
vivre l’internationalité

Mission

Le mot « mission » vient du latin « mittere » : « envoyer ».

Au temps de Marguerite, aller en mission signifiait, pour une sœur de la Congrégation, être envoyée pour œuvrer à l’extérieur de la Maison mère située à Montréal. Par extension, on commença à donner ce nom de « mission » à toutes les autres maisons. Au début, c’était en général la communauté qui assumait la responsabilité d’une nouvelle mission et choisissait celles qui y seraient envoyées, toujours en réponse à une invitation ou à une requête. Plus tard, les supérieures majeures déterminèrent le lieu où seraient établies les nouvelles missions et nommèrent celles qui s’y rendraient. Les sœurs recevaient des « nominations » leur disant où elles seraient « envoyées ».

Pendant plus de trois siècles, les sœurs ont travaillé à la poursuite de la mission de Marguerite Bourgeoys, qui traversa l’océan pour participer au développement d’une petite colonie qui devait incarner l’idéal de la première communauté chrétienne. Du vivant même de Marguerite, l’œuvre entreprise à Ville-Marie avait commencé à s’étendre afin de répondre aux besoins de la population et aux appels pressants des prêtres et des évêques. Peu à peu, l’Église réclama aussi la présence de la Congrégation de Notre-Dame en Ontario, dans les provinces maritimes et aux États-Unis. Par la suite, les sœurs élargirent encore plus leur champ d’action en ouvrant des missions au Japon, en Amérique centrale, en Afrique et en France.

Voilà pourquoi nous retrouvons aujourd’hui aux quatre coins du monde des sœurs et des personnes associées de la CND qui vivent et œuvrent en s’inspirant du charisme de leur fondatrice.


© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada