Accueil > Notre histoire > Congrégation

La Congrégation de Notre-Dame aujourd’hui

Lorsque Marguerite Bourgeoys arrive à Ville-Marie en 1653 pour devenir la première éducatrice de cette colonie, elle a pour tout bagage un petit baluchon d’effets personnels, mais elle apporte aussi son engagement dans les courants d’avant-​garde de son époque en matière de pédagogie. « Pendant près d’un demi-​siècle dans son pays d’adoption, une empathie et une intuition remarquables lui font saisir les besoins des gens qui l’entourent et elle met en œuvre la volonté et la créativité nécessaires pour trouver et appliquer les moyens d’y répondre. Afin d’accomplir son œuvre d’éducatrice, elle fonde la Congrégation de Notre-​Dame de Montréal, une communauté de femmes capables d’aller partout où l’on a besoin d’elles […]106. »

Après la mort de Marguerite Bourgeoys en 1700, ses valeurs sont conservées par la Congrégation de Notre-Dame et transmises aux femmes qui, à chaque génération, entendent l’appel à vivre selon son esprit et à poursuivre son œuvre. Formant aujourd’hui une famille internationale et multiculturelle présente dans huit pays et sur quatre continents, les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame vivent leur mission d’éducation libératrice de façon nouvelle mais toujours en fidélité au charisme prophétique de Marguerite Bourgeoys. On les retrouve dans l’enseignement, surtout aux États-Unis et au Japon, dans la catéchèse, la pastorale familiale, paroissiale ou diocésaine, l’accompagnement spirituel, la promotion de la femme, le travail communautaire, « engag[ées] à vivre simplement et à [se] rapprocher de la réalité des personnes appauvries, exclues ou opprimées. En solidarité avec elles, elles s’engagent à protéger notre planète et à participer activement à la transformation de l’Église et de la société en vue d’un monde plus juste107. »

Références

© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada