Au cœur
de ce monde

 

Défis de la vie aujourd'hui

Jour 5: jeudi, semaine 1

 

Conscients de l’assentiment volontaire de Marie à devenir mère de Jésus lors de l’Annonciation, nous comprenons que Dieu, en nous invitant à entrer profondément dans ce mystère ne nous impose jamais de dire «oui».

Il faut faire preuve de réalisme. La vie nous apprend qu’être calme, tranquille, attentif à Dieu n’est pas quelque chose de donné, devant forcément se produire. Nous n’échappons pas non plus à l’obligation de discerner l’authenticité de la parole, ou du message, qui monte des profondeurs de notre être. Pour trouver du réconfort, arrêtons de nouveau notre regard sur Marie au moment de l’Annonciation. Au début, elle «fut très troublée» de s’entendre dire qu’elle avait la faveur de Dieu et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. (Lc 1, 28-29).

Il faut prendre en considération que le mot «se demander» utilisé pour décrire la réaction de Marie «vient de la racine grecque "dia logos" ». En d’autres mots, Marie entra dans un dialogue intérieur avec la Parole qui lui avait été donnée: «elle lui parla et la laissa lui parler afin de pénétrer sa signification.»

Amorcer une conversation avec Dieu, et les uns avec les autres, au sujet de la Parole entendue dans les profondeurs de nos cœurs, chercher comme Marie sa signification dans le contexte de notre vie, se révèlent essentiels si nous voulons vivre notre engagement à être Église maternelle. En effet, notre existence même, en tant que chrétiens et chrétiennes, signifie que, tout comme Marie, nous pouvons être «la demeure de Dieu dans le monde.»

Annonciation

Mandala (détail) créé par Rachel

Réflexion

Le Pape François nous dit «qu'avoir connu Jésus n'est pas la même chose que de ne pas le connaître, que marcher avec lui n'est pas la même chose que marcher à tâtons, que pouvoir l'écouter ou ignorer sa Parole n'est pas la même chose que pouvoir le contempler, l'adorer, se reposer en lui…» (La Joie de l'Évangile #266)

  • Comment ces affirmations peuvent-elles se vérifier dans ma vie?


Comme Marie, nous pouvons être «la demeure de Dieu dans le monde.»

  • Comment cela peut-il se réaliser dans ma vie?
 

Prière

Seigneur, aide-moi à devenir de plus en plus conscient
que l'Incarnation de Jésus continue de se produire en moi et par moi.
Sachant que je suis «la demeure de Dieu dans le monde»
rends-moi attentif, compatissant envers toutes les personnes que je rencontre aujourd'hui.

 
 

© 2015. Tous droits réservés à la Congrégation de Notre-Dame.
Les images et le texte présentés dans ces pages ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de leur auteur.